Accueil > Dossiers > Services vélo > Vélo + Transports en commun > Loire à vélo : wagons spéciaux pour le transport des vélos sur les trains (...)

Loire à vélo : wagons spéciaux pour le transport des vélos sur les trains Interloire : une première à imiter !

jeudi 8 décembre 2011, par Julien Savary

Loire à vélo : des wagons spéciaux SNCF pour le transport des vélos sur les trains Interloire :
une première en France , à imiter pour les trains Bordeaux-Toulouse-Sète

La Véloroute La Loire à vélo entraîne de nombreux cyclo-randonneurs, français et étrangers, à utiliser les services train + vélo qui existent sur la ligne SNCF qui suit la vallée de la Loire : Orléans-Tours-Angers-Nantes.
Les trains grande ligne Aqualys sont équipés d’emplacements vélos pour le transport gratuit des vélos.
Mais ce système est insuffisant, car un quart des cyclotouristes accèdent aujourd’hui à l’itinéraire de la Loire à vélo par le train.

Vu ces besoins, et vu la demande des associations de cyclistes, les régions Centre et Pays de la Loire ont créé en 2011 un nouveau système qui a renforcé l’offre de transport des vélos.

Les trains Interloire ont offert durant l’été 2011 (juillet et août), entre Orléans et Le Croisic, un service payant (5 euros par vélo) de transport du vélo, avec réservation obligatoire.
La centrale de réservation n°09-69-32-81-50 (48h avant le départ) a ouvert le 1er juin.

Cela a été possible grâce à l’aménagement de 4 voitures postales, transformées pour accueillir chacune 17 vélos. Ces wagons spéciaux ont été ajoutés aux trains Interloire.

Les Interloire sont restés toujours accessibles aux cyclistes avec vélos sans supplément de prix, ni réservation.

Voir le site VisaLoire : http://www.visaloire.com/actu/trains-velos-interloire.html

Voir le site de la SNCF région Centre :
http://www.ter-sncf.com/regions/centre/fr/default.aspx

Voir l’offre sur le site SNCF :
http://www.ter-sncf.com/Regions/centre/Fr/Se_deplacer_en_TER/Avant_mon_voyage/Flash_actus/DetailsFlash_actus.aspx?URI=tcm%3a17-61704

Pour télécharger le flyer d’information :
http://troisv.amis-nature.org/spip.php?article157

Voir des photos ici : http://www.loireavelo.fr/infos-pratiques/acces-itineraire/train-velo

Voir article avec le coût annuel :
http://www.secteurpublic.fr/public/article.tpl?id=51010

Bilan : ce nouveau système a fonctionné à la satisfaction des randonneurs à vélo : le vélo est embarqué et débarqué par du personnel SNCF. Les tandems et tricycles sont admis. Le service a été utilisé par 1358 cyclistes.
Voir un bilan par la SNCF ici : http://www.vvv-sud.org/acces-train-reu281111

Historique : on est loin des fourgons de grande capacité demandés par les associations.
Les associations de cyclistes ont alerté, dans différentes instances, de la saturation des vélos dans les trains avec la mise en service de la Loire à vélo. Elles ont trouvé des fourgons inutilisés qui rouillaient, et proposé qu’on les rénove et qu’on les accroche aux Interloire et Aqualys. Ces nouvelles capacités très importantes, plusieurs dizaines de vélos, auraient du permettre de régler le problème pour plusieurs années.
Les associations regrettent que, partant d’une idée simple et pratique, on aboutisse à une offre de petit volume, et complexe (réservation).

Conclusion :
La Loire à vélo et les régions Centre et Pays de la Loire ont innové en proposant un fourgon spécial pour les vélos.

L’association Vélo et l’AF3V demandent que ce type de fourgon-vélo soit ajouté dans les trains Bordeaux-Toulouse-Sète.

La création de fourgons pour vélos, contenant 40 à 60 vélos par fourgon, pour les trains grande ligne desservant les grands axes cyclo-touristiques est une solution d’avenir pour favoriser le tourisme à vélo.

L’Association Vélo, délégation régionale de l’AF3V pour les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, demande aux trois régions concernées de créer ce service sur les trains Bordeaux-Toulouse-Sète, qui desservent la Véloroute qui existe le long du canal des Deux-Mers.

Cela favorisera le tourisme à vélo déjà très important.

Une récente étude de VNF a estimé qu’en 2010 les cyclo-randonneurs le long de cet axe ont été plus de 5000 entre Bordeaux et Toulouse, et plus de 15 000 entre Toulouse et Sète !

Version imprimable de cet article Version imprimable