Accueil > Dossiers > Services vélo > Vélo + Transports en commun > Bilan permanent des services vélos des gares SNCF de l’agglomération de (...)

Bilan permanent des services vélos des gares SNCF de l’agglomération de Toulouse

dimanche 23 février 2014, par Julien Savary

Ce bilan analyse les gares SNCF de l’agglomération de Toulouse :
les services de stationnement offerts (arceaux, consignes individuelles, consignes collectives), les dessertes par le réseau cyclable,…

Il sera mis à jour (améliorations).
Il sera progressivement élargi à toutes les gares du réseau SNCF de Midi-Pyrénées

Un bilan- partiel- des équipements et services vélos des gares SNCF de l’agglomération de Toulouse (Communauté Urbaine du Grand Toulouse)
- Le cas de la gare Matabiau, quelques compléments et mise en perspective-

Version 18 février 2014

Ce bilan sera mis à jour pour décrire les améliorations.

Il faut distinguer la gare centrale, bien équipée en stationnement vélos depuis 2013, mais mal desservie par le réseau cyclable, et les autres gares de l’agglomération souvent insuffisamment équipées en stationnements vélos, mais « ça vient ».

Le succès des grands parcs sécurisés créés, comme celui de la gare Matabiau à Toulouse, dépend certainement du déploiement complet des services de stationnement des vélos dans toutes les gares des lignes SNCF, pour permettre un système intermodal vélo-train-vélo, l’usager arrivant à sa gare de départ avec un premier vélo, qu’il y dépose en sécurité, prenant le train sans vélo, et trouvant à la gare d’arrivée un deuxième vélo stationné dans un parc sécurisé.

Or à ce jour les parcs à vélo sécurisés (consignes individuelles ou consigne collective) n’existent pas dans toutes les gares de la région. Exemple : Foix (un projet existe), Pamiers, …

Les collectivités locales doivent co-financer ces aménagements de gare multimodale, avec création de parcs autos, ce qui peut expliquer les « retards »…

Gare de Toulouse Matabiau : enfin un grand parc !
Gare centrale qui concentre l’essentiel du trafic, et qui sera aussi gare TGV (objectif 2020 ?).

Stationnement des vélos : une Vélo-station de 678 places et 80 arceaux
Voir article et photos ici :
http://toulousevelo.free.fr/spip.php?article684

Jusqu’en 2013 : insuffisance de places de stationnements vélo sécurisés avec un petit parc sécurisé dans le Parcotrain géré par Effia (30 places), et insuffisance d’arceaux vélos devant la gare : plus de 150 vélos accrochés à l’extérieur…

En 2013 ouverture d’une Vélo-station, parc de stationnement sécurisé, de 678 places.

C’est un aménagement co-financé par la SNCF et le Conseil Régional (851 000 € HT).
600 places sont réservées aux abonnés TER et du Réseau Routier Régional (RRR), avec un tarif attractif de 5€ par mois, 20€ par semestre, ou 30€ par an. Leur carte Pastel sert de badge. 78 places sont destinées aux non-abonnés TER ou RRR, qui doivent prendre un abonnement Vélostation mensuel (8€), semestriel (24€) ou annuel (38€) et disposent d’une carte (badge).

Ce parc sécurisé (fermé) est localisé au bord des quais, au rez-de-chaussée du Parcotrain Effia.
Il est en fonction de 5h30 à 23h30 tous les jours (ouverture par badge), avec du personnel aux heures d’affluence.

Il offre des services : casiers (consignes), station de gonflage, fontaine à eau, trousse à outils, prises pour recharge de vélos électriques, informations.

Avis de l’association Deux Pieds Deux Roues (et des usagers)

Equipement très bien conçu, avec des racks à vélo fonctionnels qui ont été choisis après des tests comparatifs effectués par des cyclistes et l’association 2P 2R.

C’est un succès, puisque le nombre d’abonnés augmente, et est passé de 50 fin juin 2013 (ouverture) à 140 fin décembre 2013 et à 200 fin Février 2014.

2P 2R exprime trois demandes :

= 1- Extension des horaires d’ouverture pour aller de 5h à 00h30 (au lieu de 5h30-23h30 actuellement) :

pour permettre aux cyclistes d’utiliser la Vélostation pour des voyages sur les trains grandes lignes qui partent très tôt et y reviennent tard (Intercités et TGV).

= 2- Ouverture de ce parc de stationnement aux usagers occasionnels, habitants ou cyclo-touristes de passage, avec possibilité d’accès à la Vélo-station pour une journée, avec tarif journalier adapté, et procédure simplifiée (ouverture immédiate) ;

=3- Pour un plein succès du système d’intermodalité train+vélo au niveau régional, et donc de cette Vélo-station, poursuite des investissements du Conseil Régional, et des collectivités locales pour offrir des possibilités de stationnement vélo dans toutes les gares de la région, car il y a encore des besoins insatisfaits comme à Pamiers, à Foix, à Albi, à Rodez, à Cahors, à Montauban, à Auch, à Tarbes, ...

NB : des aménagements de stationnements vélos de différents types sont réalisés depuis plusieurs années dans de nombreuses gares de Midi-Pyrénées, notamment sur la ligne Toulouse-Castres-Mazamet qui a été une ligne d’expérimentation du projet.

Des consignes-collectives pour vélo (parcs fermés sécurisés à ouverture par badge) existent déjà à Saint-Sulpice-sur-Tarn (56 places), et à Muret (70 places).

Une nouvelle sera créée en 2014 à Portet-sur-Garonne (84 places).

Le projet de pôle multimodal de la gare de Foix (2014) prévoit des arceaux et un parc couvert et ouvert.

Toilettes et douches

Un service existe au hall arrivée de la gare Toulouse-Matabiau.

Consigne pour grands bagages

L’ancienne consigne de la gare Toulouse-Matabiau a disparu pour cause de travaux d’extension de la gare (sur ancien tri postal).
2P 2R demande le maintien de ce type de consigne, utile pour les touristes à vélo.

80 arceaux (160 places) utiles et utilisés par les vélos et les deux roues motorisés

Le nombre de supports à vélo placés devant la gare Toulouse-Matabiau reste important, et a même augmenté en 2013 côté arrivée. La fréquentation semble se stabiliser. Un usager sur trois est un deux roues motorisé : scooter ou moto, car il n’y a pas de places pour ces 2 roues motorisés.

En 2014 on a :
45 arceaux devant la gare côté départ (Lundi 10 février pluvieux, à 11h : 22 vélos et 8 motos).

34 arceaux devant la gare côté arrivée, bien placés le long du boulevard sur le trottoir d’accès à la gare routière.

Accès aux quais gare Toulouse-Matabiau : très insuffisants : absence quasi-totale de goulottes ou ascenseurs pour vélos

Seul le quai 1 est accessible à niveau, et l’unique goulotte de la gare permet de remonter sur ce quai depuis le passage souterrain, mais après avoir monté 6 marches.
NB : goulotte correcte : largeur 0,45m, et placée à 0,20m du mur.

Tous les autres quais sont accessibles par les escaliers sans goulotte pour vélos.

Deux quais supplémentaires (pour les voies 8 et 9 et 10 et 11) ont été construits en 2010, avec escaliers sans goulottes et deux ascenseurs réservés aux piétons et PMR.

NB : il y a deux passages souterrains d’accès aux quais :
= un face au hall arrivée avec 5 fois deux escaliers d’accès aux quais, tous étroits (2 mètres) ;

= un face au hall départ, avec 8 escaliers tous étroits sauf les deux derniers (3 mètres) et sauf celui d’accès au quai 1 très large.

Les demandes de 2P 2RL sont un plan d’urgence avec :

= Ouverture des ascenseurs aux vélos

= Goulotte valises-vélos à l’escalier de 5 marches en face du hall d’arrivée

= Goulotte valise-vélos au grand escalier d’accès au quai 1 voie 1 depuis le passage souterrain hall départ

= Deux goulottes vélos aux escaliers depuis le passage souterrain départ pour accès aux voies 8 et 9 et aux voies 10 et 11.

Accès cyclables à la gare Toulouse-Matabiau : insuffisants

Une piste cyclable longe le canal du Midi dans toute la traversée de Toulouse et cette piste passe devant la gare, mais cet axe, qui pourrait être « majeur », est de mauvaise qualité entre la gare et la sortie est (campus de Rangueil) : passages sur trottoirs, passages étroits sous les ponts, absence totale de signalétique). La piste côté ouest, vers les Ponts-Jumeaux, est de meilleure qualité.

La connexion avec la gare existe, mais n’est ni matérialisée au sol, ni jalonnée.

Les rues d’accès direct au centre n’ont pas d’aménagements cyclables clairs.

Le touriste sortant de la gare avec son vélo ne sait pas où aller.

NB : fin 2013 une piste d’accès à la Vélo-station a été tracée en vert devant la gare.

NB : dans les 10 prochaines années deux grands projets urbains devraient permettre des améliorations :

= Arrivée du TGV et projet de centre d’affaires sur quartier ;

= Projet de tram sur un côté du canal qui pourrait être réservé au TC et aux modes actifs…

Gare de Toulouse Saint-Agne : des besoins insatisfaits de stationnement sécurisés

Située sur les deux lignes SNCF Toulouse-Tarbes et Toulouse-Foix et près de l’une station de métro, cette gare est un nœud important avec de forts besoins insatisfaits de stationnement vélos.

Il existe un parc sécurisé fermé « à l’ancienne » (vélos suspendus à des crochets, il faut demander la clef du local au guichet), tarifs 5,30€ par mois, avec 16 places, complètement saturé (liste d’attente de 30 personnes, certains attendent depuis 3 ans).

Les 17 arceaux à l’extérieur ne sont pas utilisés par crainte des vols.
Il y a deux personnes à la gare : une dépendant des grandes lignes, arrive à 8h, et une dépendant des TER, qui arrive à 6h, en partie pour ouvrir le local à vélo.

La SNCF recherche une solution pour transformer ce local en local accessible par badge (plus besoin de personnel).

Mais le besoin est une extension, avec un parc vélo sécurisé, fermé, à ouverture par badge, d’au moins 56 places, complété par des arceaux bien placés (visibilité, éclairage).

2P 2R a demandé et manifesté pour qu’un parc-vélos sécurisé soit créé à la station de métro St-Agne (ligne B), proche de la gare. En vain pour le moment.

Halte Galliéni-Cancéropôle

Nouvel arrêt créé sur la ligne Toulouse-Colomiers-Auch au sud de Toulouse, près de l’Oncopôle et du Lycée Galliéni.
Seulement 3 arceaux vélos.
Une station de « Vélos Toulouse » (18 vélos) a été crée en 2013, ce qui est utile (demande de 2P 2R).

Gare de Saint-Cyprien-Arènes : accès à la gare SNCF très insuffisants.

Située sur la ligne Toulouse-Auch, avec une connexion métro (ligne A) et tram (tram T1 Aéroconstellation-Palais de Justice) cette gare est importante pour l’intermodalité.

Il n’y a que 2 supports vélo (très insuffisant), et des très mauvais accès piétons et vélos côté gare et avenue de Lombez.

Un passage souterrain, avec rampes pour PMR et vélos, permet d’accéder à la station de métro située de l’autre côté des voies, mais absence de signalétique.

A cette station, présence d’un parc-vélos sécurisé, fermé, accessible avec la carte Pastel, réservé aux abonnés Tisséo ( ? 30 places).

Absence de supports à vélo devant la station, et vélos accrochès où ils peuvent…

Gare de Portet-Saint-Simon : Vélostation fin 2014 avec 60 places

Il existait un besoin fort de stationnement sécurisé, avec plusieurs dizaines de vélos accrochés où ils le pouvaient tout autour de la gare.

Fin 2014 des aménagements de gare multimodale ont été ouverts, avec un parking pour automobiles de 200 places, des pistes cyclables d’accès, et une Vélo-station qui offre 60 places de stationnement pour vélos dans un local fermé.

Voir site du Conseil Régional :
http://www.midipyrenees.fr/-Actualite-Inauguration-du-Pole-d-Echanges-Multimodal-PEM-de-Portet-sur

Voir le site de la Mairie de Portet : http://www.portetgaronne.fr/le-transport-en-commun-va-se-developper-521.html

Voir article du 12-02-2015 : http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/12/2047915-gare-le-pole-d-echange-multimodal-inaugure.html

Gare de Muret

Il existe un garage sécurisé (fermé) depuis Octobre 2012, 72 places accessibles sur inscription gratuite. Il connaît un bon succès (pas de chiffres).

NB : rapport incomplet, il manque plusieurs gares de l’agglomération sur toutes les lignes (cf. Colomiers, cf. stations de la ligne Toulouse-Montauban, …).

Conclusion

L’important est de bien voir que le développement de l’intermodalité dans l’agglomération de Toulouse :

=1- ne concerne pas que la gare centrale de Toulouse Matabiau, certes très importante, mais toutes les gares de l’agglomération sur toutes les lignes.

=2- est à la fois train+ vélo et métro-tram-bus + vélo (voir les parcs vélo de Tisséo)

Annexe 1

Les parcs vélo du réseau de TC Tisséo (agglomération de Toulouse).

Dans l’agglomération les parcs vélos sécurisés des stations de métro favorisent l’intermodalité automobile-TC ou vélo-Tc, mais viennent compléter l’offre SNCF à la gare de St-Cyprien-Arènes, dépourvue de services de stationnement vélos, mais avec un parc Tisséo à proximité.

Tisséo a créé plusieurs parcs-vélos sécurisés, fermés, à accès par badge, gratuits pour les abonnés du réseau, aux terminaux ou aux stations importantes de son réseau.

Ces parcs sont souvent situés au rez-de-chaussée de parcs automobiles (parcs relais silos).

Liste des parcs sécurisés :

Station Balma Gramont (terminus ligne A) (50 places).

Station Argoulets (ligne A) (50 places) - Ouvert en 2008.

Station St-Cyprien-Arènes (ligne A) (30 places).

Station Basso-Cambo (terminus ligne A). Parc demandé pendant 10 ans !

100 places abritées (dont 50 clôturées avec accès badge) + 20 places non abritées. Il doit y avoir une vingtaine de vélos stationnés sur l’ensemble des places.

Station de Ramonville (terminus ligne B) : un parc-vélos de 60 places est prévu en 2014. Début des travaux : février 2014.

2P 2R demande des parcs de ce type à Borderouge (terminus ligne B) où il n’existe que des supports à vélos (arceaux), Ramonville (terminus ligne B) - c’est prévu !!- Saint-Agne (ligne B), Paul Sabatier (ligne B).

Annexe 2

Quelques gares de la ligne Toulouse-Castres Mazamet

(ligne expérimentale pour la politique d’intermodalité train + vélo)

Gare de Saint-Sulpice-sur-Tarn

Offre diversifiée : 39 consignes individuelles - 20 accroches-vélos – un parc récent (2011) fermé accessible par badge de 56 places (consigne collective). Ce parc fermé est bien utilisé.

Gare de Castres

Offre diversifiée : 8 places en consignes individuelles, 12 accroches-vélos, et un garage sécurisé récent de 34 places en consignes collectives (parc fermé). Une vingtaine de vélos y stationnement, donc succès mitigé.

Annexe 3

Voir les articles du site de 2P 2R
Rubrique : Vélo et transports en commun
ici : http://toulousevelo.free.fr/spip.php?rubrique46

Version imprimable de cet article Version imprimable