Accueil > Dossiers > Réglementation, planification > Coronavirus > Obligation du port du masque à Toulouse : 2p2r obtient une exception pour (...)

Obligation du port du masque à Toulouse : 2p2r obtient une exception pour les cyclistes

Suite à la décision de rendre obligatoire le port du masque sur l’ensemble de la ville de Toulouse à partir du 21 août, 2 pieds 2 roues a écrit au préfet pour demander une exception pour les cyclistes. Le 28 août, le préfet a décidé d’accorder cette exception pour les cyclistes et les joggeurs.

Mise à jour du 28 août :
La préfecture a décidé d’assouplir la mesure en exemptant les cyclistes et les joggeurs de l’obligation du port du masque sous certaines conditions.
Tous les détails dans le communiqué de la préfecture.


Nous avons adressé le 20 août 2020 le courrier suivant au préfet de la haute-Garonne :
Toulouse, le 20 août 2020

Objet : obligation du port du masque : demande d’exception pour les usagers des modes actifs

Monsieur le Préfet,

Dans le but de freiner la propagation du covid-19, vous avez décidé d‘étendre l’obligation du port du masque dans l’espace public à toute la commune de Toulouse. Au regard de la situation sanitaire, cette extension est compréhensible.
Cependant, comme l’affirme l’OMS, la réduction des capacités respiratoires qu’occasionne le masque constitue une réelle gêne pour les usagers des modes actifs qui fournissent un effort physique pour se déplacer. Le masque peut même constituer un danger pour les cyclistes portant des lunettes en créant de la buée sur les verres de celles-ci.
Certes, la création de cas particuliers risque de compliquer la tâche des forces de l’ordre, mais le fait de ne pas porter de masque à vélo ne constitue pas de menace par rapport à la propagation du virus : contrairement aux piétons ou aux groupes réunis en bord de Garonne, les cyclistes respectent naturellement, sans que quiconque ait à leur rappeler, une distance de plusieurs mètres entre eux. Suivant les recommandations de l’OMS, et dans l’esprit de l’aménagement qui a finalement été décidé à Paris le 12 août, nous demandons à ce que les usagers des modes actifs bénéficient d’une exemption vis-à-vis de cette mesure. Ci-dessous un extrait du communiqué de presse de la Préfecture de Police de Paris :
« Les usagers des modes de circulation douce tels que les vélos ou les trottinettes ne sont pas concernés par cette obligation, dans la mesure où, étant de passage, ils ne font pas courir de risque de contact dans les voies dans lesquelles ils circulent. Les voitures en circulation sont également exclues de l’application de l’arrêté préfectoral. »

Communiqué disponible ici : https://cdn.paris.fr/paris/2020/08/12/9303b6d53792169ef464fb169e479b1a.pdf
Recommandations OMS : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à notre demande.

Boris Kozlow

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le lundi 31 août 2020


Top 3 velobs

  • 6 votes pour un Aménagement mal conçu à Toulouse Metropole [Pole 1] Pole territorial Centre
  • 6 votes pour un Point noir, absence d'aménagement à Toulouse Metropole [Pole 3] Pole territorial Est
  • 5 votes pour un Aménagement mal conçu à Toulouse Metropole [Pole 3] Pole territorial Est

Adhérez !

Accédez à la page ici