Accueil > Dossiers > Réglementation, planification > Coronavirus > Coronavirus : quels déplacements autorisés à pied et à vélo ?

Coronavirus : quels déplacements autorisés à pied et à vélo ?

C’est un peu la confusion, a-t’on le droit de se déplacer à vélo pour faire ses courses ? Pour se promener ? et la voie verte du Canal, puis-je l’emprunter à pied ?

Cette page a donc pour but de tenter de répondre à ces questions et essayer de remettre de l’ordre dans la confusion générale (chez les citoyens comme au sein des forces de l’ordre).

Restez chez vous

C’est le mot d’ordre à retenir. L’efficacité du confinement et donc la limitation de la propagation du virus en dépendent. Donc réfléchissez à 2 fois avant de sortir de chez vous...

Les déplacements dérogatoires

Toutefois la vie ne s’arrête pas et il faut bien continuer à manger, à se soigner, pour certains à aller au travail ou, comme tout le monde n’a pas la chance d’avoir un jardin, faire un peu d’activité physique qui permet de garder la santé et le moral... Pour cela des déplacements dérogatoires sont possibles mais seulement muni d’une attestation personnelle datée et signée (imprimée ou écrite à la main) et en respectant les gestes barrières, dont la distanciation d’1 mètre minimum avec d’autres personnes.

[Le détail de ces déplacements autorisés est listé par l’article 3 du décret 2020-293 du 23 mars 2020 également consultable sur le site spécifique du gouvernement, avec les modèles d’attestation.->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus]

Se déplacer à vélo

Toutefois il n’est jamais question du moyen de déplacement et donc jamais le mot vélo n’est cité. Strictement selon les textes, le vélo n’est donc pas proscrit dans les déplacements autorisés. Toutefois, d’après les communications de différentes ministères via les réseaux sociaux (voir le visuel qui accompagne cet article), l’usage du vélo ne semble autorisé que pour les seuls déplacements utilitaires mais est interdit pour le 5ième cas de l’attestation : activité physique et promenade.

Visuel non officiel

Le site spécifique du gouvernement précise :

"La pratique du vélo est-elle interdite ?
La pratique du vélo est autorisée comme moyens de déplacement pour aller au travail ou faire ses courses. En revanche, elle est interdite dans le cadre des loisirs et de l’activité physique individuelle. A l’exception des promenades pour aérer les enfants où il est toléré que les enfants soient à vélo ou trottinette, si l’adulte accompagnant est à pied."

A noter que la France a pris une position (hors textes officiels) assez rigide par rapport au vélo sachant que certains pays l’encouragent (il permet une bonne distanciation et est bon pour la santé).

Isabelle Lesens explique ce zèle gouvernemental sur son site.

Mise à jour du 30/04/2020

La FUB a porté un référé liberté devant le Conseil d’Etat devant les contrôles/verbalisations abusifs et devant les incohérences entre la communication du gouvernement et la loi. Le verdict est clair le vélo est bien autorisé pour tous les déplacements dérogatoires y compris l’activité physique.
Le jugement d Conseil d’Etat
Le communiqué du ministère de l’Intérieur

2P2R obtient le maintien des voies vertes pour le domicile travail

Le préfet de la Haute-Garonne a pris un arrêté le 20 mars (voir page 12) interdisant, entre autre, l’accès aux voies cyclables et pédestres des berges des cours d’eau, canaux et plans d’eau. En d’autres termes, l’interdiction des voies vertes des Canaux du Midi et de Garonne, des digues de Garonne, de l’Hers... rendait les déplacements à pied et à vélo beaucoup pus compliqués. Un infirmier allant soigner au CHU de Purpan ne pouvait par exemple plus emprunter la digue de Garonne.

2P2R a donc écrit le 26 mars au préfet pour demander l’ouverture de ces voies aux déplacements utilitaires à pied et à vélo, tout en maintenant l’interdiction pour l’activité physique et la promenade. Cette demande a été faite également par des citoyens.

Dès le lendemain, vendredi 27 mars, le préfet prenait un nouvel arrêté (voir page 10) autorisant ces voies vertes aux piétons et cyclistes pour les seuls déplacements domicile - travail. En effet l’article 2 prévoit des exceptions à l’interdiction "les voies pédestres et cyclables des berges de canaux et cours d’eau peuvent être empruntées pour les trajets domicile - travail".

courrier 2P2R au préfet
Réponse du préfet

Le 3 mai 2020, nous avons écrit au préfet pour lui demander de rouvrir toutes les voies vertes et cheminements piétonniers et cyclables en vue du 11 mai 2020.

Courrier préfet réouverture vv

Toutefois l’arrêté du 23 avril 2020 indique bien la réouverture le 11 mai.

Et en cas d’abus des services de contrôle ?

Nous sont remontés des excès de zèle ou une méconnaissance par les services de contrôles (polices et gendarmerie) qui interdisent parfois l’usage du vélo quelque soit la finalité du déplacement.

La FUB a mis en place un formulaire de recensement des rappels à l’ordre voire des verbalisations excessifs . Pour cela veuillez remplir le formulaire.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Portfolio

Mis à jour le lundi 11 mai 2020, par Sebastien


Top 3 velobs

  • 19 votes pour un Point noir, absence d'aménagement à Toulouse Metropole [Pole 3] Pole territorial Est
  • 6 votes pour un Aménagement mal conçu à Toulouse Metropole [Pole 1] Pole territorial Centre
  • 5 votes pour un Aménagement mal conçu à Toulouse Metropole [Pole 1] Pole territorial Centre

Adhérez !

Accédez à la page ici