Accueil > Dossiers > Réglementation, planification > Mandat de Jean-Luc Moudenc : 8/20 pour les modes actifs

Mandat de Jean-Luc Moudenc : 8/20 pour les modes actifs

Le mandat de l’équipe municipale en place s’achève dans quelques mois. Après avoir fait un bilan à mi-mandat en 2017, il nous a semblé intéressant de refaire l’exercice et d’attribuer une note à l’issue du mandat. 
 

Notre méthode est simple. Ayant pris soin de recopier les 38 engagements publiés sur le site de campagne en 2014, nous en avons dégagé 15 qui nous semblaient les plus importants. Ceux-là auront un coefficient de 2. Les 23 autres (qui étaient dans la rubrique quartier) auront un coefficient de 1. Par la suite nous avons examiné chaque promesse et attribué une note selon que le projet n’a pas du tout débuté (note 0) , a débuté ou a été réalisé partiellement (note 1) et enfin est achevé (note 2). Nous avons ainsi pu déterminer une note sur 20. (voir liste des engagements en pièce jointe). 
 

En novembre 2017, 60 % du mandat était écoulé mais 28 % des engagements tenus. A moins de trois mois de la fin de mandat c’est 40 % des promesses qui ont été tenues soit une note de 8/20. Le travail de l’élève Jean-Luc Moudenc et de sa classe peut être jugé comme insuffisant même si des progrès ont été accomplis en 2 ans après le 5,5/20 de novembre 2017. Peut mieux faire ! 

Parmi les engagements phares, voici ce que l’on peut retenir :

“Nous créerons un réseau Rêve (Réseau express vélo) : nous augmenterons l’usage des 2 roues dans l’agglomération en aménageant des axes où les cyclistes ne seront pas ralentis par des feux ou des carrefours.”
Seule une ébauche de carte a été communiquée par Tisséo. Elle est belle mais reste peu précise. Elle va nécessiter de vrais arbitrages politiques mais pour l’instant il n’y a rien de concret. Promesse non tenue. 
 

« Nous créerons un mail végétalisé entre la gare Matabiau et l’avenue Jean Rieux par la couverture de la voie ferrée. »
Pas de nouvelle de ce projet, peut être à l’avenir dans le cadre de TESO ? Engagement non réalisé. 
 

« Nous développerons les zones 30 notamment autour des lieux accueillant du public. »
Les zones 30 se développent doucement mais on reste loin de la « ville 30 ». Les lieux recevant du public restent encore régulièrement hors zone 30. Engagement partiellement réalisé. 
 

« Le développement de l’espace dévolu aux piétons contribuera à augmenter l’attractivité du centre-ville, sans négliger l’accessibilité et les possibilités de stationnement. »
L’évolution est positive avec la piétonnisation d’Arnaud Bernard, de St Sernin, la transformation de la rue des Lois en zone de rencontre, l’élargissement de la rue Bayard. Mais on note encore des axes de transit en plein centre tel la rue de Metz ou les quais de Garonne. Engagement partiellement réalisé. 
 

« Nous aménagerons des pistes cyclables ou des bandes cyclables confortables, lisibles, bien signalées, sécurisées et sans rupture et compatibles aux rollers/trottinettes. Ainsi, chaque cycliste pourra se déplacer sans risque de conflit avec les piétons. »
Il semble que l’on soit bien loin de cette situation, les discontinuités sont encore fréquentes et le maire nous fait remonter souvent des problèmes de conflits piétons/cyclistes. Malgré tout, quelques aménagements récents sont de qualité. Engagement partiellement réalisé. 
 

« Dans le cadre de notre projet d’aménagement du Canal, nous créerons une voie verte sur les 2 rives du Canal du Midi (qui sera une partie toulousaine du réseau Rêve). »
Pas de trace de la seconde rive. On entend parler de 2025 voire au-delà. Engagement non réalisé. 
 

« Nous créerons des pistes cyclables en site propre pour desservir les sites d’Airbus ». Quelques réalisations (parfois n’arrivant pas jusqu’à Airbus) mais on est encore loin de la circulaire aéronautique souvent évoquée. Engagement partiellement réalisé. 
 

Le partage de l’espace reste encore nettement à l’avantage de la voiture. Par exemple un axe emblématique comme celui est-ouest entre la Halle aux Grains et St Cyprien reste un axe de transit automobile par l’hypercentre largement dédié à la voiture alors que celle-ci ne représente que 26 % des déplacements sur cet axe. Pourtant, près de 70% des déplacements s’y font à pied ou à vélo.. Cet axe concentre même ? des accidents piétons/vélos de la zone intra- boulevard !
Toutefois, on note de belles réalisations comme la place St Sernin qui a vu supprimer les parkings qui entouraient la basilique. Les quais entre le Bazacle et le pont Neuf restent aussi un transit automobile mais la piste cyclable sur les quais St Pierre, Lombard et de la Daurade offre un beau cheminement à vélo tout en offrant un agréable trottoir aux piétons.
 
 

En vue des prochaines élections municipales, nous allons questionner les candidats afin qu’ils se positionnent sur nos propositions. 
 

D’ici là, retrouvez le vélo dans la campagne électorale sur le site national « parlons vélo »

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le mardi 14 janvier 2020, par Sebastien

  • Le Journal des Mobilités Actives

    Le journal Hiver 2020 est sorti, découvrez le en ligne !

    ici
  • Vélobs

    Les applications web et android qui permettent de faire remonter vos observations sur le réseau cyclable !

    ici
  • AYAV

    ici
  • Comm Presse

    Liste des communiqués de presse

    ici
  • FAQ

    Besoin d’une info ? Voici un aperçu des questions fréquentes que l’on reçoit.

    ici
  • Velomax

    L’outil qui affiche toutes nos propositions d’aménagements

    ici

Adhérez !

Accédez à la page ici