Accueil > Dossiers > Aménagements > Liaison multimodale sud-est (LMSE) > LMSE : Au secours ! le pont sur le Canal du Midi revient !

LMSE : Au secours ! le pont sur le Canal du Midi revient !

LMSE : La Liaison Multimodale Sud Est
Au secours !
le pont sur le Canal du Midi
revient !

Après le rassemblement du mercredi 7 Février 2007

LMSE : la liaison multimodale du Sud Est et le vote à la Communauté d'Agglomération du Grand Toulouse.
Ce vendredi 9 février une délégation des représentants des associations VERACRUZ, des Amis de la Terre, de l'Association Vélo, du collectif PDU,de  l'Intersyndicale du Campus, des habitants de Rangueil, Sauzelong et Ramonville ..  sera présente à partir de 14h30 devant la médiathèque CASANIS (métro Marengo) pour défendre le Canal du Midi contre le projet de nouveau pont qui va défigurer irrémédiablement ce site magnifique et détruire un biotope vivent des espèces  prioritaires protégées.
Nous appelons tous ceux qui veulent défendre ce magnifique site à venir nous rejoindre :
Le projet de Monsieur Moudenc va à l'encontre  des conclusions de la commission d'enquête publique : il est inadmissible qu'une enquête publique en phase avec l'opinion publique soit délibérément méprisée.
Nous serons  devant la CAGT à la médiathèque CASANIS à Marengo avec des immenses banderoles pour interpeller les élus du Grand Toulouse et leur demander solennellement de ne pas se rendre complice de ce massacre d'une zone naturelle particulièrement riche sur cette section du Canal du Midi ,
Les élus de la communauté d'agglomération du  Grand Toulouse ont l'immense  responsabilité de ne pas porter atteinte au Canal du Midi classé patrimoine de l'Humanité à l'UNESCO.


LETTRE SOLEMNELLE


 


A Mesdames et Messieurs les élus
de la Communauté d'Agglomération du Grand Toulouse


 
Objet : LMSE : la liaison multimodale du Sud Est et le vote à la Communauté d'Agglomération du Grand Toulouse.
 
 
Mesdames et Messieurs ,
 
Jean-pierre Lloret ; Guy Laurent ; Jean-michel Lattes ; Annette Laigneau ; Bernard Keller ; Gilles de Faletans ; Philippe Guerin ; Robert Grimaud ; Louis Germain ; Louis Gaubert ; Alain Fillola ; Edmond Desclaux ; Marie Deque Françoise de Veyrinas ; Christine de Veyrac ; Danièle Damin ; Laurent Cuzacq ; Arlette Sylvestre ; Gérard Naon ; Jacques Montagut ; Claude Merono ; Georges Estibal ; Chantal Dounot Sobraques ; Serge Didier ; Maithé Carsalade ; Colette Durand Ader ; Marie-Ange Alet-Ricard ; Bernard Bousquet ; Jean-Jacques Bolzan ; Jean Diebold ; Philippe Douste-Blazy ; Philippe Dufetelle ; Gérard André ; Roger Atsarias ; Monique Barbier ; Florence Baudis ; Jacqueline Baylé ; Jacques Berger ; Christian Bergon ; Georges Beyney ; Robert Bon ; René Bouscatel ; Gilles Broquere ; Danielle Buys ; Joseph Carles ; Grégoire Carneiro ; François Chollet ; Michèle Claux ; Stéphane Coppey ; Dominique Coquart ; Bernard Maruejouls ; Lysiane Maurel ; Brigitte Micouleau ; Jean-claude Paix ; Pierre Pujol ; Christian Raoust ; Christian Raynal ; Claude Raynal ; Christian Sempé ; Pierre Seube ; Bernard Sicard ; Bernard Solera ; Raymond Roger Stramare ; Jean-Pierre Vergé ; Lucien Villebasse ; Jean-luc Moudenc
 
Ce vendredi 9 février une délégation des représentants des associations VERACRUZ, des Amis de la Terre, de l'Association Vélo, du collectif PDU,de  l'Intersyndicale du Campus, des habitants de Rangueil, Sauzelong et Ramonville ..  sera présente à partir de 14h30 devant la médiathèque CASANIS (métro Marengo) pour défendre le Canal du Midi contre le projet de nouveau pont qui va défigurer irrémédiablement ce site magnifique et détruire un biotope où vivent des espèces  prioritaires protégées.
Le projet de Monsieur Moudenc va à l'encontre  des conclusions de la commission d'enquête publique : il est inadmissible qu'une enquête publique en phase avec l'opinion publique soit délibérément méprisée.
Nous serons  devant la CAGT à la médiathèque CASANIS à Marengo avec des immenses banderoles pour vous interpeller , Mesdames et Messieurs  les élus de la Communauté d'Agglomération du Grand Toulouse et pour vous demander solennellement de ne pas vous  rendre complice de ce massacre d'une zone naturelle particulièrement riche sur cette section du Canal du Midi ,
En tant qu'élus de la Communauté d'Agglomération du  Grand Toulouse vous avez l'immense  responsabilité de ne pas porter atteinte au Canal du Midi classé patrimoine de l'Humanité à l'UNESCO.

Monsieur Moudenc veut passer  outre les recommandations  du Commissaire Enquêteur de
 
«ne pas créer un nouveau pont sur le canal et choisir le trajet alternatif passant par le pont Giordano Bruno) en ajoutant éventuellement une passerelle dédiée aux modes doux » . (Première réserve des conclusions du  rapport de la commission d'enquête)
 
Ce vendredi 9  février, M Moudenc veut vous  faire voter, vous les  élus du Grand Toulouse la construction d'un nouveau pont routier pour la LMSE au niveau du canal et du Campus !
 
         La LMSE ( Liaison Multimodale Sud-est, reliant Ramonville à St Orens)  comporte de nombreux inconvénients :
 
                        Que reproche-t-on au projet  de monsieur Moudenc ? :
 
-         de massacrer,  avec son  nouveau pont ,  le Canal du Midi classé Patrimoine de l'Humanité à UNESCO ( voirie+ talus : plus de 30m de large) : la beauté, le calme et la magnifique perspective seront irrémédiablement détruits de même que les espaces naturels qui abritent des amphibiens espèces prioritaires protégés (triton marbré)
-         d'ajouter 20 000  véhicules entre le rond-point ENAC et le canal- tronçon déjà bouché aux heures de pointe. D'ailleurs où iront ces voitures : pas sur le campus de l'UPS, déjà saturé et bientôt fermé par des grilles ?
-         de passer à 8 m des nouvelles résidences de l'ENAC
-         de venir buter sur le périphérique Est au niveau de la rue A Villet, où la LMSE emprunte la voirie actuelle déjà embouteillée.
 
 
                        Il existe des solutions alternatives respectueuses de l'environnement.
 
 
Elles sont soutenues par VERACRUZ, les Amis de la Terre, l'Association Vélo, le collectif PDU, l'Intersyndicale du Campus , des élus socialistes en Commission des Sites, les habitants de Rangueil, Saouzelong et Ramonville ..  :
 
Il faut :
            - ne pas construire de nouveau pont comme le demande le commissaire enquêteur dans ses conclusions.
            -utiliser la voirie actuelle et le pont Bruno Giordano pour la ligne de bus en site propre, avec aux endroits les plus étroits une voirie-bus en alterné ( comme pour le projet des Herbettes) pour desservir la zone Montaudran ( qui pourrait aussi être alimentée par le réseau TER ) .
     - Relier la partie au-delà du périphérique directement au terminus-métro reporté à la Labége avec des parkings de dissuasion  suffisamment dimensionnés
-enfin et surtout donner une vraie priorité aux transports en commun et modes doux  préconisée par l'Agenda 21, lancé fin 2005.
 
Les grands discours sur le réchauffement climatique du jeudi 1 février  dernier sont bien oubliés, de même que le développement durable et l'Agenda 21 .
Nous comptons sur votre grande sagesse pour préserver ce merveilleux site pour tous les habitants de l'Agglomération Toulousaine et pour les générations futures : notre génération a  déjà gravement dégradé  leur environnement, il est urgent de sauvegarder ce qui nous n'avons  pas encore été détruit.
 
Fait à Toulouse ce vendredi 9 février 2007,
 
Alain Ciekanski
Président des Amis de la Terre de Midi-Pyrénées
 
 

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le mercredi 6 juin 2007

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici