Accueil > Archives > Actualités > L’actu du moment > Cohabitation piétons - cyclistes 22 mai 2013

Cohabitation piétons - cyclistes 22 mai 2013

dimanche 19 mai 2013, par Sebastien Bosvieux

A Toulouse, les zones apaisées dédiées aux modes actifs (piétons et cyclistes) se multiplient : aires piétonnes comme la Rue Alsace Lorraine, zones de rencontre telle la future rue Pargaminières.

Aire piétonne
Elles limitent voire interdisent les véhicules motorisés et par conséquent redistribuent l’espace public au profit des piétons et des cyclistes en rendant la ville plus agréable, plus calme, et plus respirable. C’est également un gain important sur le plan de la sécurité routière.

Ces évolutions du code de la route, initialement mis en place pour réguler le trafic automobile, vers le code de la rue donnent plus de droits aux modes actifs et favorisent leurs déplacements.

Ces aménagements donnent la priorité aux piétons et autorisent les cyclistes qui doivent réduire leur vitesse pour s’adapter. Cette philosophie n’est toutefois pas encore bien comprise de tous et doit être expliquée pour une cohabitation harmonieuse.
Les villes qui ont un centre piéton depuis longtemps ont intégré ce partage et montrent que cela fonctionne bien ! Sur Toulouse, si les chiffres d’accidentologie sont très bons (aucun accident corporel recensé depuis novembre 2007), l’appréhension de certains piétons, les risques et les conflits potentiels ne sont pas à négliger.
Zone de rencontre

C’est pourquoi l’Association Vélo et la Police Municipale organisent une

opération de prévention de ces conflits et de pédagogie le mercredi 22 mai à 17h30 rue Alsace Lorraine (au niveau du Monoprix)

.

A cette occasion, un quizz « code de la rue » sera distribué pour expliquer les droits et devoirs de chacun dans ces zones apaisées.

Contacts :
Sébastien Bosvieux Président 06 02 36 23 81

Version imprimable de cet article Version imprimable

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici