Accueil > Balades / guides > 2 - Les Balades du Dimanche > St Gaudens-Carbonne : veloroute de la Garonne

St Gaudens-Carbonne : veloroute de la Garonne

vendredi 1er avril 2011, par Marie-Claude

Jean-Pierre qui nous a guidé n’a pas failli à sa réputation de grand organisateur : il a marqué de son tempo toute la randonnée : nous avons suivi le programme annoncé du début à la fin et sommes arrivés à l’heure pour le train du retour à Carbonne.

Attention : les horaires des trains sont signalés à titre indicatif - Une vérification de l’état du trafic est conseillée avant la date du départ.

9h08 : Départ en train TLSE MATABIAU :
Arrivée Saint GAUDENS 10H00

16h59 ou 17h44 : Retour de la GARE de CARBONNE deux trains arrivent à Matabiau à 18h21 (le 2° est OMNIBUS)

Distance : environ 63 km

le pique-nique est à emporter et se fera à Lestelle ou Monsaunes en fonction de l’heure.

Balade facile

Nombre limité de participants pour pouvoir mettre nos vélos dans le train. L’INSCRIPTION EST OBLIGATOIRE par mail à cliquez ici pour nous joindre ou courrier postal à l’adresse de l’Association Vélo de Toulouse

Descriptif de l’itinéraire par Jean-Pierre :

De Saint-Gaudens à Boussens (31km)

L’itinéraire commence à la gare de Saint-Gaudens (panneau-plan). Il suit des petites rues vers le hameau de Sainte-Anne (jolies vues), et traverse la D921 à un rond-point dangereux : soyez prudents !
Puis il monte jusqu’à Estancarbon, d’où l’on voit bien les Pyrénées, et la papeterie de La Cellulose d’Aquitaine qui fume au loin. Devant la jolie église, halte .

La route descend ensuite dans la plaine, et traverse trois villages du Comminges, aux maisons typiques à terrasses, auvents et claies : Labarthe-Inard (commerces, jolie église), Beauchalot, et Lestelle-de-Saint-Martory (chapelle baroque et magnifique lavoir juste après).

chapelle de LESTELLE

Ce parcours est dans l’ensemble plat, et peu ombragé.

Après une montée difficile vers Montsaunès (D69 circulée, prudence), on descend par un petit chemin qui va passer sous l’autoroute. Après 1,5km dangereux sur la N117, on arrive à Saint-Martory, ville agréable au bord de la Garonne (bars, restaurants).
Enfin, sur une route large mais tranquille, longeant la rivière, l’itinéraire rejoint Roquefort-sur-Garonne, franchit le Salat, et suit la D62. Allez à Boussens, avec une halte possible place de la mairie.

À voir, derrière l’église, les deux belles passerelles sur l’autoroute (bleue) et la Garonne (verte), d’où l’on voit les maisons anciennes se reflétant dans le fleuve. Elles permettent de rejoindre la D62.

De Boussens à Carbonne (32km)

halte à boussens

Depuis Roquefort, on suit la D62, jolie, ombragée, mais un peu circulée (prudence). Au joli village de Mauran, on peut traverser la Garonne et monter voir Martres-Tolosane et ses fabriques de faïences (tous commerces).

La D62 monte raide sur 500m après Mauran, avec une piste sur le côté, puis elle descend dans la plaine. On traverse Couladère par l’intérieur (jolie église), et arrive à Cazères, surplombant son plan d’eau sur la Garonne. Jolie ville, avec un quai agréable, et un jardin public au bord de la rivière, idéal pour pique-niquer.

cazeres
panorama à Cazeres

Ensuite, le parcours suit un canal de dérivation apportant l’eau à une usine EDF : une Voie Verte de 3km a été créée en bordure de ce canal, jusqu’à Saint-Julien.

C’est par des chemins ruraux, qui serpentent au milieu des maïs, que l’on rejoint Salles-sur-Garonne, hameau au bord du fleuve. Après 700m de piste cyclable, on traverse la D10 (danger, soyez prudents) et arrive à la gare de Carbonne et à cette petite ville, qui surplombe la Garonne.

Compte rendu :

les Toulousains

Le groupe s’était séparé en 2 le matin pour ne pas se voir refuser les accès des vélos dans les trains : les matinaux dans le train de 7h30 ont été accueilli à St Gaudens par Dominique, le président de Vélo St Gaudens pour nous conduire au rendez vous avec Mme Vendt ; celle-ci nous a fait découvrir le côté spirituel des chapiteaux de la collégiale : nous fumes tous d’accord sur la qualité de cette présentation. pour la contacter son adresse mél

Très vite, nous retrouvons le 2ème groupe au train de 10h : ils étaient 7 et n’ont pas eu de problème pour monter dans l’espace vélo.
Avec les 6 St Gaudinois, nous étions 17 à parcourir cette véloroute très agréable avec un début de circuit un peu vallonné. Les panneaux de direction qui la jalonnent permettent d’effectuer une agréable balade sans se préoccuper d’emporter cartes et boussole….On ne peut pas se perdre. Seuls quelques passages difficiles demandent de la vigilance ; à chaque fois, Jean-Pierre veilla à la sécurité de chacun.

Nous nous sommes arrêtés à mi chemin pour l’arrêt pique nique sur la grande place de Boussens. Les St Gaudinois rejoignirent leurs voitures et rentrèrent. Seul, Dominique continua avec les Toulousains.
L’aménagement au niveau de Boussens, le passage sur le trottoir pour la montée de la D62 après Mauran, la voie verte de 3km avant St Julien sont de belles réalisations.
Le soleil ne nous a pas épargné et nous avons terminé cette balade avec quelques coups de soleil.

6 velos maxi et un chien
6 velos maxi et un chien
Version imprimable de cet article Version imprimable

Portfolio

  • on est parti
  • l\'aspic enchaine

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici