Accueil > Balades / guides > 2 - Les Balades du Dimanche > SAVERDUN dimanche 14 juin : une balade qui a eu son piquant...de (...)

SAVERDUN dimanche 14 juin : une balade qui a eu son piquant...de crevaisons

mercredi 13 mai 2009

BREF DESCRIPTIF

Distance : 56 km - pas de difficultés - peu de dénivelé -petites routes de campagne peu fréquentées sauf 3km sur la D624 entre Mazeres et Molandier

Itinéraire : Saverdun-Calmont-Mazères-Molandier-Belpech-Gaudies-Montaut-Saverdun

Départ : devant la gare de Saverdun à 9h 45

LE RECIT

Nous étions 5 cyclistes à prendre le train de 8h50 pour rejoindre le RDV devant la gare de Saverdun de 9h45 ; l’aller en train, comme nous avons pu le remarquer sur les différentes lignes TER, se passe généralement bien le dimanche matin : nombre de passagers réduit - l’embarquement des vélos se fait sans problème. Ce Dimanche, c’est le top : 2 voitures bombardiers avec un espace vélo de 6 accroches..

ATTENTION : le pictogramme "acces autorisé aux vélos" est rare sur les trains TER habituellement programmés le Dimanche sur la ligne TOULOUSE-FOIX-LATOUR DE CAROL et nous avons bénéficié d’horaires aménagés pour cause des travaux de modernisation sur la ligne Tarascon sur Ariège\Latour de Carol.
Sans comprendre la logique de cette signalitique, l’autorisation du transport des vélos dans tout TER est à vérifier avant le départ.

10h : On démarre enfin mais vite arrêtes par une voiture qui nous suit en klaxonnant ; tout le monde peste et se range pour laisser passer. Mais non, c’est Vincent qui nous rejoint ;

Sortie de Saverdun par la D214 /La Trille – Calmont 9KM
A Calmont, prendre la direction nord est et continuer sur la D11a puis tourner sur la gauche D118 (possibilité d’une halte au bord de l’ HERS aménagée WC-point d’eau )
Prendre la direction sud-est direction Crabiés puis tourner à gauche vers Méric- Peyretier
Roquefort pour rejoindre l’Ancien chemin de Mazères 8km

Entrée de Mazeres, premier arrêt à droite :vue sur la jetée et la passe à poissons avant de tourner sur le pont à droite pour visiter la bastide.
A voir l’hotel d’Ardouin – Musée sur le pastel – ouvert les dimanches et jours fériés de 15 h à 18h entrée gratuite – visite guidée 2€ tel 05 61 68 75 03- nous nous contenterons d’un regard à travers les grilles sur cet hôtel Renaissance.
Demi tour pour retraverser Le Grand Hers et après le pont, prendre la direction de MOLANDIER par la D624- Attention, les 3km suivants se font sur une route passagère
– 1ère crevaison – c’est José, l’as réparateur de l’atelier vélo – on expérimente la bombe anti crevaison
A Molandier, joli campanile : comptez le nombre de cloches : assez impressionnant !
On rejoint la D25 par la rue des coteaux et la Rue du Lauragais direction BELPECH

On entre dans BELPECH par la Rue des Pénitents mais là c’est Michel qui a crevé avec son vélo de route : c’est de sa mémoire de grand cycliste, une première ! A nouveau la bombe est sollicitée et c’est reparti ……..il y en a qui commencent à demander « quand est ce qu’on mange »
A VOIR dans Belpech : jolie maison à droite jusqu’à la halle du XIX siècle église dédiée à St Saturnin-castelas –moulin à vent- maison à colombages double encorbellement sur 7 piliers de bois
Après avoir rejoint la place de l’oratoire, tourner à gauche puis à droite sur la D525 vers Gaudiès-Ferran.

3 km après, Jean-Pierre nous a repéré dans les fourrés un passage pour rejoindre la rive du Grand Hers. 2 baigneurs se jettent à l’eau. Florian avec ses 1m85 a l’eau qui lui arrive aux genoux mais en se couchant, il arrive à se faire porter par les eaux vives de la rivière et Pierre se fait masser par le petit rapide…….les autres préfèrent leurs sandwichs …….
Nous repartons vers 14 h et là c’est le vélo de Lydie qui a crevé……..mais on est devenu les rois de la bombe et lorsque nous repartons, c’est le soleil qui s’est dévoilé et plombe la campagne ; à Gaudiès, une pause « cimetière » s’impose : on reremplit nos bouteilles.

Direction Tremoulet par la D430 jusqu’à La Bastide de lorcat où la pause café s’impose car le village organise un vide-greniers.
Nos maillots jaunes se dispersent : chacun de commenter vieilles moissonneuses batteuses, alambic, vieux tacots, palabres avec le forgeron, bric à brac-Michel lui est resté à côté des ânes.
Après un regroupement laborieux, on quitte La Bastide par la D30. On laisse sur la gauche Balaguier et au carrefour on tourne à droite jusqu’au croisement avec la D414 ;

A gauche, on remonte la D414 jusqu’à MONTAUT ; une petite grimpette vers les ruines du château ; nos efforts sont récompensés par un joli point de vue sur la plaine de Saverdun.
Cette fois-ci, personne n’a crevé et nous amorçons le retour vers saverdun
Je laisse le soin au GPS de Jean-Pierre qui nous a guidé avec brio tout le long du parcours de décrire ce passage car les routes ne sont pas référencées :

Tourner à droite à MONTAUT /Place de la Mairie 0,1 km
1. Prendre la direction nord-est vers Le Moulin 0,6 km
2. Continuer tout droit sur Mote Lébre 0,7 km
2,1 km (environ 2 minutes)
1. Prendre la direction nord-est 0,5 km
2. Continuer tout droit sur Bourtouly
Votre destination se trouvera sur la gauche 1,6 km
2,1 km (environ 3 minutes)
1. Prendre la direction nord 0,2 km
2. Continuer tout droit sur La Caillole 0,5 km
3. Continuer sur Saint-Louis 1,2 km

Jusqu’au rond point avec la D624 ; continuer en face par la D14 jusqu’au l’embranchement de la D29 à droite- direction Calmont-Nailloux
Ces derniers kilomètres achèvent nos mollets car un vent violent et menaçant nous fait face ; le passage au-dessus de l’autoroute de Pamiers est laborieux : mon compteur marque 7km à l’heure ;
nous apprécions la sagesse des anciens qui plantaient leur haies lorsqu’on rejoint à gauche la D229.
Au carrefour avec la D214 route de Calmont, on tourne sur la droite pour rejoindre Saverdun par la route de Méras – traversée de l’Ariège – puis D927 pour arriver au centre du bourg et se désaltérer au café du centre

Arrivée 17h .

Alors que nos voituriers nous quittent, nous attendrons le train de 18h 36 : 3 voitures bombardiers ; dans celle où nous montons, 6 accroches vélos comme le matin ; il y a plus de monde qu’à l’aller, mais avec la bonne volonté des uns et des autres, tout le monde se case et nos 5 vélos sont accrochés ; vraiment, autant sur l’aller que sur le retour, nous avons pu voyager à l’aise avec nos vélos (lors de la reconnaissance en mars, nous avions maintenu nos vélos debout faute de place pour vélos et passagers dans le train de 16h36).

Des Rdv ont été pris pour la rentrée de septembre et Jean-Pierre nous parle d’une prochaine reconnaissance.

N’oubliez pas de jeter un œil sur le site pour l’actualité du GROUPE BALADES DU DIMANCHE et sa future programmation de la rentrée.

A BIENTOT
BON ETE à TOUS

Marie-Claude

Les Photos

Itinéraire
9H50 Gare de Saverdun
Les pieds dans l’hers
massage improvisé dans les bouillons
il fait des infidélités à son peugeot
michel et les anes
ruines chateau MONTAUT
Un sourire crispé : ca souffle
detente bien méritée
séance d’étirement
séance d’étirement
Version imprimable de cet article Version imprimable