Accueil > Balades / guides > 2 - Les Balades du Dimanche > L’OPPIDUM DE CLUZEL à RAMONVILLE

L’OPPIDUM DE CLUZEL à RAMONVILLE

jeudi 13 janvier 2011

Maud nous invite à nous rendre petits et grands à Ramonville pour découvrir le parcours botanique de l’oppidum de Cluzel.
Départ devant la gare a 13h, 2ème RDV Port St Sauveur (devant la caserne des pompiers) à 13h 30
On suivra le canal jusqu’à Ramonville, sortie au pont du campus de Rangueil.

Nous laisserons nos vélos chez Jeanine pour partir faire une balade à pied sur les hauteurs de Toulouse et suivant la météo. C’est un bon petit programme pour démarrer la saison....

Longueur : 35 km

Très facile - Tous types de vélo

Quelques uns s’étaient laissés décourager par les giboulées matinales ; les rayons de soleil et les effluves printanières de ce dimanche après midi ont récompensé les courageuses et courageux qui ont maintenu leur première sortie vélo.

le soleil est là
au niveau de l’oppidum

Nous avons donc ouvert la saison printemps-ete 2011 des balades du Dimanche avec un circuit bien sympathique sur les hauteurs de Ramonville dans un paysage bucolique : une demie journée nous a permis de quitter le centre de Toulouse, suivre le bord du canal du midi sur une dizaine de km jusqu’au pont du campus de Rangueil, traverser le campus puis gagner l’église de Ramonville pour laisser nos vélos chez Jeanine.

De là, à pied nous sommes allés au pied du relais de télévision d’où se dégagent une vue superbe sur Toulouse et les coteaux alentours.

les abeilles à l’action
on butine
à l’arrière les bourdons sifflent
Le jardin des senteurs

Ensuite, comme les abeilles, nous avons butiné dans le petit jardin des senteurs tous les aromes et fleurs exposés et avons suivi leur chemin. Les responssous (riponssons, ripoutchous …enfin personne ne sait exactement comment l’écrire) ont fait le bonheur des amatrices amateurs.

enfin on y est tous
comment est ce que ca marche

Quelques troncs d’arbres nous ont servi de sièges et tables pour partager un superbe goûter préparé par nos pâtissières talentueuses.
Nos vélos retrouvés, nous nous sommes laissés emporter par la descente jusqu’au port de Ramonville et avons repris la piste du Canal.

port ramonville
Version imprimable de cet article Version imprimable

Portfolio

  • monik pourqoi fermes tu les yeux