Accueil > Archives > Actualités > Archives > Le Blog de la Rue Alsace > Rue Alsace - Autres contributions

Rue Alsace - Autres contributions

Mercredi 08 Décembre 2008

Bonsoir,

Je viens de prendre la rue Bayard en direction de la rue Alsace. Il est vrai que l’aménagement de la piste cyclable de chaque coté de la chaussée rassure un peu. Par contre, quand il y a trop de circulation et que l’on vient de la rue Bayard pour aller rue Alsace, il est impossible de franchir le carrefour, avec les voitures qui arrivent d’en face et qui ne laissent pas passer les cyclistes. Les automobilistes ne veulent pas comprendre que le carrefour est autorisé aux vélos dans ce sens.

Il y a peut être une demande à faire : feux temporisés pour les vélos, comme au bout de la rue Alsace.

Bonne soirée

José



Mercredi 14 novembre 2007

La réflexion de Bernard est toujours d’actualité sur le feu rouge "vélo" au carrefour Alsace Lorraine et rue de Metz : la semaine dernière, en rentrant de la permanence vélo, marie-rose a fait les frais du respect de ce feu coté cycliste : lorsqu’un vélo arrive au milieu du carrefour, systématiquement, les voitures venant de la rue de LANGUEDOC leur coupent le passage pour tourner vers le PONT NEUF en pleine accélération.

Ce clignotant est un ULTIMATUM aux cyclistes : vous revenez dans l’espace de la voiture, LAISSEZ LES PASSER.

Autre point : la rue Bayard peut etre remontée dans le sens gare vers Jeanne d’Arc en empruntant la voie des bus : dans la continuation de la rue Jeanne-D’Arc à l’intersection avec le Boulevard de Strasbourg, un sens interdit est posé qui empêche les vélos de continuer tout droit pour rejoindre la rue Alsace Lorraine. Pourquoi ne pas avoir aménagé un contresens cyclable sur ces 30 m ? Ne pas l’avoir fait, c’est à coup sûr inviter le cycliste à l’infraction systématique, car il ne contournera jamais le batiment ADIDAS pour rejoindre le bout de la rue Alsace.

Marie-Claude



Mardi 25 Septembre 2007

Bonjour,

Mardi en fin d’après midi j’ai attaché mon Brompton ( faute de mieux ) à un de ces arceaux coté Jeane d’Arc. Il y avait une grosse moto garée entre 2 arceaux. Lorsque je suis venu récupérer mon vélo, le motard était la en train de détacher l’antivol de sa moto. Il a vu mon vélo pliant et a commencé à discuter avec moi. Je lui alors signalé que ces arceaux étaient prévus pour les vélos et qu’en garant sa moto entre 2 arceaux, il occupait la place de 2 vélos ! Il m’a alors répondu :

"Je suis tout à fait d’accord avec vous, je m’étais garé à proximité en dehors mais c’est 2 policiers ( municipaux ? ) en roller qui m’ont demandé de me garer là ! En plus ma moto est assez lourde et c’est moins facile pour moi de me mettre entre ces 2 arceaux ".

Plutôt sympa le motard, c’est dommage je n’ai pas pensé à lui donner un tract de l’assoc...mais que faut-il penser de cette affaire ?

Pierre V.



Mardi 2 Octobre 2007

Bonjour,

De 9 h 45 à 10 h 45 je suis resté dans cette rue pour voir de plus près la situation : principalement entre le donjon et la rue de Metz

Effarant ! Un danger permanent pour les cyclistes ! Les véhicules de livraison sont, parfois, sur la voie cyclable - les livreurs ne tiennent pas compte des cyclistes, ils ouvrent les portes du véhicule sans regarder - les motos, les scooters utilisent cette voie cyclable qui n’a que le nom, car impossible de la différencier des autres parties de la chaussée.
Les jeunes gens en Rollers font ce qu’ils peuvent mais n’ont aucune compétence de police quant à cette dernière, elle me semble bien passive ! Sauf un PV sur un véhicule.

Il me semble urgent d’avoir une réaction positive face aux multiples risques générés par une installation qui ne correspond pas aux besoins objectifs d’une plus grande sécurité.

A la limite, a cause des risques, on pourrait recommander aux cyclistes de passer ailleurs - un comble

Bernard C.



Mardi 25 Septembre 2007

Bonjour,

Ce midi, passage et remontée de la rue Alsace de Jeanne d’Arc vers VIRGIN.

Il y a du mieux.

La signalétique VELO est au sol, sens côté voiture + sens inverse. Les piétons savent ainsi ou marcher. Très peu de véhicules en stationnement et de livraisons.

Devant VIRGIN, tous les vélos qui viennent d’ESQUIROL vers JEANNE D ARC continuent tout droit sans poser pied à terre. Très peu de voiture (il faut faire le tour de WILSON ça rallonge pour les voitures).

ET SURTOUT le calme...pour les oreilles

Bien cordialement.

Jean Claude M.



Lundi 24 Septembre 2007

En sortant d’une expo du “Printemps de Septembre” j’ai parcouru à la rue Alsace ce Lundi soir, assez tard (peu de piètons, peu de circulation)

D’abord à pied, sur le trottoir large, à 19 h

Puis à 21h à vélo, dans le sens Esquirol vers Jeanne d’Arc, pour rentrer chez moi.

J’ai constaté deux nouveautés dans l’aménagement qui marquent plus clairement le passage des vélos :

  • Piste cyclable :
    Des poteaux verticaux avec panneau bleu “piste cyclable”, et flèche, ont été ajoutés aux intersections.
    Des pictogrammes vélo ont été ajoutés sur la piste cyclable, le plus souvent en blanc sur un carré rouge, et en blanc sur les traversées de rues.
  • Chaussée mixte auto-vélo dans le sens Esquirol-Jeanne d’Arc :
    Des pictogrammes vélo blanc, de petite taille, ont été ajoutés sur la partie droite de la chaussée.

Je pense que cela clarifie la répartition de l’espace, et informe mieux les piétons du passage des cyclistes. A cette heure tardive ça fonctionnait bien.

Ces travaux montrent que la Mairie adapte l’aménagement aux réactions, au fonctionnement...

Il reste la traversée de la rue Lafayette qui est périlleuse, mais la Mairie a posé un pictogramme vélo au sol pile dans cette traversée. Suffira-t-il ? J’en doute !

Il faudrait sans doute un dispositif pour obliger les autos à passer au pas, type coussin berlinois !!

Bonne soirée à tous

Julien S.



Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le mardi 9 décembre 2008

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici