Accueil > Archives > Actualités > Archives > Le Billet du Vélo > Septembre 2008 : Des contre-sens qui vont dans le bon sens

Septembre 2008 : Des contre-sens qui vont dans le bon sens

lundi 29 septembre 2008, par Sebastien Bosvieux

Le 30 juillet, un décret du ministère de l’écologie et des transports « portant diverses dispositions de sécurité routière » est paru, mais en toute discrétion. Il accorde une place centrale au contre-sens cyclable dans la ville.

Parmi ces modifications du code de la route, le premier article revêt une importance particulière pour les cyclistes urbains. En effet le contre-sens cyclable y est autorisé par défaut dans les zones 30 et les zones de rencontres.

Ces zones sont maintenant clairement définies dans le code de la route :

  • La zone 30 est déjà connue et répandue.
  • La zone de rencontre est une zone où «  les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules ». Elle s’apparente en tous points aux rues à priorité piétonne que l’on rencontre dans l’hyper centre.


Dans les 2 cas, « toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police », en l’occurrence la mairie.

Toutefois, si les zones de rencontre (hyper-centre) et les futures créations de zones 30 sont automatiquement à double sens cyclable depuis le 30 juillet ; les zones 30 existantes devront faire l’objet d’un arrêté de la mairie, au plus tard le 1er juillet 2010, afin d’autoriser le contre sens cycliste.

Autre nouveauté, les cyclistes hors agglomération doivent revêtir « un gilet de haute visibilité » la nuit ou par « visibilité insuffisante » et ce à partir du 1er octobre.

Voici une petite avancée pour la pratique du vélo en ville. Si elle est passée presque inaperçue, espérons que les collectivités fassent le travail nécessaire de sensibilisation et d’information afin que la sécurité des deux-roues soit assurée. Il est également évident qu’aucun texte de loi n’impose la voiture dans l’hyper-centre. Le réserver aux modes de transport doux peut constituer une des meilleures solutions de prévention et de sécurité qui soit !!

Décret n° 2008-754 du 30 juillet 2008 portant diverses dispositions de sécurité routière

Version imprimable de cet article Version imprimable

Adhérez !

Accédez à la page ici

Archives

Par ici